Zoom sur les régimes du moment

Ce n’est pas d’hier que les gens sont complexés par rapport à leur poids. Depuis quelques décennies déjà, notre société semble tendre de plus en plus vers un idéal de minceur extrême, parfois même dangereux pour la santé de celles (et ceux) qui le visent. Alors que certaines méthodes pour perdre du poids sont plus acceptables que d’autres, il est difficile de choisir la bonne lorsqu’on est prêt à tout pour retirer 30 à 40 kilos du compteur de la balance.

Avant d’aller plus loin dans votre lecture, nous vous invitons à relire l’article publié le mois dernier concernant les dangers à éviter dans la perte de poids. Ce savoir vous permettra de prendre des décisions éclairées lors de votre cheminement! Maintenant, découvrons ensemble quelques régimes bien connus et très populaires.

Les régimes hyperprotéinés

Ce programme est drastique et ne convient pas à plusieurs catégories de personnes: on le déconseille surtout aux enfants, aux personnes enceintes ou allaitant, aux diabétiques ainsi qu’aux gens souffrant d’insuffisances rénales, hépatiques ou cardiaques.

Le concept est le suivant: il faut limiter l’apport en graisses et en sucres de façon à réduire la consommation de calories. On couvrira quand même les éléments nutritifs essentiels mais les repas seront limités à des sachets de poudre, un peu de volaille, des oeufs, du poisson, des légumes, des fruits et des laitages à 0%. L’alimentation sera plus extrême (poudre uniquement) dans les premiers jours et elle deviendra plus équilibrée lors de la progression du programme.

Attention: les régimes hyperprotéinés ne doivent en aucun cas être poursuivis à moyen ou long terme. Ils visent une perte de poids très rapide et à court terme et le suivi d’un médecin est essentiel pour que votre santé n’en souffre pas. On vante des résultats parfois spectaculaires (douze kilos en un mois) mais, d’un autre côté, les effets secondaires seront importants et vous risquez de reprendre rapidement les kilos si vous n’arrivez pas à reprendre une alimentation équilibrée par la suite.

La formule Weight Watchers

Évoqués par de nombreux humoristes qui souhaitent se moquer des gens en surpoids, les participants au régime Weight Watchers bénéficient toutefois d’une machine bien huilée et d’un des rares programmes alimentaires n’ayant pas été jugés comme dangereux pour la santé.

Ce n’est pas un régime à proprement parler: c’est plutôt un guide alimentaire et un groupe de support hebdomadaire qui permet de s’entraider et de se motiver lorsque la tentation est féroce. Le tout fonctionne par points: vous avez droit de consommer jusqu’à 29 « points », par jour, chaque aliment valant un certain nombre de points.

Weight Watchers favorise la satiété à la privation: on ne veut pas que vous ressentiez la faim car il serait trop risqué de craquer dans cette situation. Vous devez en tout temps respecter les 29 points mais certains fruits et légumes valent 0 points, ce qui fait que vous pouvez vous empiffrer dans les céleris à longueur de journée!

Le régime Montignac

Nous pourrions continuer pendant longtemps mais nous étudierons un dernier régime très connu: la méthode Montignac. Elle est également surnommée le « régime des managers » parce qu’elle a été conçue par un homme d’affaires qui, étant forcé d’assister à de nombreux repas avec ses clients, devait trouver une façon de prendre soin de son poids quand même.

Le concept est là aussi plutôt simple: il vise à éliminer les glucides de mauvaise qualité car elles favorisent le stockage des graisses. On élimine à 100% les pommes de terre, le pain blanc, les croustilles, les croissants, le maïs ainsi que les céréales de déjeuner. On favorisera plutôt les aliments comme les légumineuses, les fruits, le pain complet, (avec modération), le riz basmati (aussi avec modération)… et les lipides de bonne qualité comme les poissons sont aussi acceptées.

Vous constaterez que le régime Montignac n’a rien de drastique: c’est une méthode qui permet de perdre aux environs d’un kilo par semaine. Il est relativement facile à suivre si vous prenez le temps au départ de déterminer l’apport glycémique de chacun des aliments que vous consommez cependant, comme votre consommation de fibres montera en flèche, il se peut que vous souffriez d’inconfort digestif au départ.