Un matelas de qualité pour un bon sommeil

Dormir est un besoin fondamental pour l’être humain. Élément déterminant la santé, le sommeil permet de puiser une nouvelle énergie pour faire face à la vie qui s’offre à nous au réveil. Parfois, les gens ne soupçonnent même pas que la qualité de leur matelas pourrait avoir un grand impact sur la qualité de leur sommeil.

C’est pourquoi l’acquisition d’un matelas ne doit pas être prise à la légère. Le choix ne se fait pas uniquement selon l’aspect esthétique, mais il faut surtout considérer la qualité du sommeil offert par la couche. Ainsi, nous vous invitons à découvrir comment choisir votre futur matelas.

L’importance du sommeil

Tout d’abord, il convient de rappeler l’importance qu’a le sommeil avant de connaître la manière de choisir un bon matelas. Sachez que nous dépensons environ un tiers de notre existence à dormir. Il ne s’agit pas d’une perte de temps ! Loin de là, dormir c’est vital pour la régénération de nos cellules et le bon fonctionnement de notre organisme. Afin de conserver sa bonne santé, il faut avoir une routine de sommeil régulière, c’est-à-dire 8 heures de sommeil pour une journée de 24 heures.

La nuit est le moment où l’organisme conçoit de nouvelles cellules en remplacement des cellules mortes. Lorsque nous dormons, notre corps se met au ralenti. De ce fait, le métabolisme dans son intégralité (rythme cardiaque, respiratoire, tension artérielle, musculaire…) connait un ralentissement. Le cerveau, pour sa part, profite du temps de sommeil pour faire le tri des informations qu’il a obtenues tout au long de la journée et il assimile ce qu’il a appris. Donc, un mauvais sommeil donne lieu à une mauvaise assimilation d’informations. Alors, avoir du mal à dormir peut entrainer des méfaits sur l’apprentissage et la concentration. Ce qui représente un inconvénient de taille notamment pour les jeunes en pleine période d’études. Si un adulte n’a pas bien dormi la nuit, il aura une grande difficulté à se concentrer sur son travail une fois au bureau. D’ailleurs, ses réflexes seront perturbés et il n’arrivera pas à évaluer une situation de manière correcte. Mis à part ces conséquences néfastes, une insuffisance de sommeil peut être également source d’irritabilité, de fatigue et d’impatience, des comportements pouvant détruire notre relation avec nos proches, mais également des sources d’accidents si la personne somnolente se met au volant.

Un matelas de qualité pour un bon sommeil

Les intérêts d’un matelas de qualité

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un manque de sommeil. Les plus courants d’entre eux sont le stress, les évènements malheureux, les soucis relatifs à la vie personnelle ou professionnelle. Lorsqu’un individu rencontre des difficultés à dormir tranquillement, il lui est toujours conseillé de se rendre auprès d’un médecin. C’est une solution évidente parce que le professionnel médical est la personne la plus qualifiée dans ce domaine. Mais qu’en est-il si votre trouble de sommeil résultait en fait d’un mauvais matelas ?

Sachez qu’un matelas vous donnant des maux de dos en permanence vous empêchera de dormir tranquillement durant toute la nuit. Il faut alors une couche confortable comme le matelas Tulo qui vous évitera des agitations nocturnes causées par un matelas inadapté.

Un matelas bien choisi vous aidera à bien dormir, à avoir une bonne santé et à être de bonne humeur durant la journée. Une couche est censée soutenir votre colonne vertébrale tout en permettant aux muscles du dos de se relâcher. Le mal de dos est considéré comme une maladie du siècle. Grâce au soutien offert par un bon matelas, il va enfin s’atténuer avant de disparaître de manière progressive.

Comment bien choisir son matelas ?

L’acquisition d’un matelas est un investissement à long terme et un peu coûteux. Ainsi, il faut accorder une grande importance au choix de sa couche afin d’éviter de perdre son argent inutilement.

Sur le marché, vous allez découvrir principalement les modèles de matelas suivants :

  • Le matelas en latex : il est caractérisé par le fait d’évacuer l’humidité tout en fournissant une aération optimale. Le latex est une matière naturellement élastique. Grâce à cette propriété, il peut vous garantir un confort optimal. Le latex fournit aussi une véritable indépendance de couchage. Sa caractéristique hypoallergénique figure parmi ses grandes qualités.
  • Le matelas en mousse (polyuréthane) : le polyuréthane est une matière alvéolaire disponible dans des densités variées. Le confort est ainsi différent. Pouvant être ferme, souple ou moyen, le matelas en mousse peut s’adapter à toutes les morphologies. Le potentiel majeur de la mousse est qu’elle fournit une excellente aération.
  • Le matelas à ressorts : ce modèle favorise un soutien dynamique et ferme. Il résiste parfaitement aux fortes pressions, ce qui fait de lui le modèle adapté aux personnes qui s’agitent constamment pendant leur sommeil. Les ressorts peuvent être cylindriques, biconiques, à fils ou encore ensachés. Chacun de ces types de ressorts convient à une morphologie particulière. Par exemple, la forme biconique (plus étroit au milieu) est recommandée aux personnes ayant une forte corpulence.

Les critères de choix d’un matelas

Un matelas se choisit en fonction de deux éléments essentiels, le soutien et l’accueil. L’accueil est la première impression que vous ressentez une fois allongée sur la couche. Quant au soutien, il doit assurer le maintien de la colonne vertébrale.

Pour trouver facilement le matelas qui vous est adapté, il faut vous référer à votre taille et à votre poids. La taille est primordiale dans le choix de votre matelas. Il est conseillé de choisir une couche avec 20 cm de plus que sa taille. Concernant la largeur minimale, elle dépend de votre corpulence. Elle oscille entre 140, 160 et 180 cm. Si vous pesez moins de 560 kg, privilégiez un matelas souple. Si votre poids se trouve entre 50 et 70 kg, préférez une couche moyenne. Au cas où vous pesez plus de 70 kg, optez pour un matelas ferme.

Notez bien que le soutien d’un matelas ne doit pas être ni trop ferme ni trop mou. Si c’est trop dur, vous risquez de vous réveiller avec des douleurs musculaires. Il donc faut trouver le bon équilibre entre les deux. Avant de concrétiser l’achat d’un nouveau matelas, n’hésitez surtout pas à l’essayer. N’oubliez pas non plus qu’en achetant une nouvelle couche, il faut également acquérir un nouveau sommier adapté.

Quand changer son matelas ?

Un matelas doit durer 10 ans, mais sa longévité repose sur la qualité de son entretien. Afin de conserver la qualité de votre matelas, suivez à la lettre les conseils du magasin où vous l’avez acheté. Quelques signes peuvent vous montrer qu’il est temps de changer de matelas. Par exemple, les courbattures et la raideur au réveil, un changement de qualité de sommeil, des bras engourdis pendant la nuit…

À présent, vous savez l’importance qu’a votre matelas sur votre sommeil. Ainsi, ne sous-estimez plus l’achat de votre futur matelas !