Se soigner par les plantes : tout savoir sur les teintures mères

Depuis des lustres, la médecine naturelle et la phytothérapie ont été très appréciées par nos ancêtres à cause de leurs nombreux bienfaits. Ces derniers se servaient de ces plantes fraîches ou sèches pour réaliser des remèdes. Si cette forme de médecine avait été abandonnée autrefois au profit de la médecine moderne, de nos jours elle refait surface peu à peu surtout la teinture mère. Qu’est-ce que la teinture mère ? Pour en savoir davantage, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.

Qu’est-ce que la teinture mère ?

Se soigner par les plantes : tout savoir sur les teintures mères

La médecine par les plantes est une pratique qui ne date pas d’aujourd’hui. La teinture mère revient peu à peu au-devant de la scène et est beaucoup plus présente chez les herboristes ou dans les officines. En effet, la teinture mère est un remède phytothérapique. En France, elle est classée dans la catégorie des solutions de traitements homéopathiques. Elle est une solution hydroalcoolique obtenue à partir d’un mélange de plantes fraîches et d’alcool. Pour obtenir un tel résultat, la plante fraîche doit nécessairement macérer pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines dans de l’alcool de grain pur entre 65 et 95 °.

Ce procédé permet de libérer les principes actifs de la plante fraîche. Il est important de remuer régulièrement le mélange, mais bien entendu à l’abri de la lumière. À la fin du processus, le liquide est filtré pour ne garder que la solution pure. La teinture mère et la spagyrie (teinture mère sans alcool) sont toutes deux utilisées en homéopathie et en phytothérapie.

Quand peut-on utiliser la teinture mère ?

De façon générale, on classe la teinture mère parmi les remèdes des médecines alternatives permettant de prévenir et de guérir un certain nombre de maladies fonctionnelles. Pour un traitement préventif, il suffit de le diluer dans l’eau (quelques gouttes suffisent). Pour un traitement de fond, il faut mettre une cinquantaine de gouttes de la teinture mère dans un verre d’eau. Cependant, il est important de se référer à la prescription afin de savoir la quantité exacte à appliquer.

Il faut noter que chaque teinture mère à sa propre fonction et cela dépend en grande partie de la plante utilisée. La teinture mère Harpagophytum procumbens est recommandée pour soulager l’arthrose (les douleurs articulaires). Avec cette teinture, il suffit d’appliquer 40 gouttes du liquide dans un verre d’eau au moins 3 fois par jour sur une semaine. La teinture mère Escholtzia California favorise le sommeil. 20 à 40 gouttes diluées dans un verre d’eau le soir suffisent pour dormir paisiblement. De même, la teinture mère peut également être utilisée pour un usage externe comme pour soigner une plaie par exemple. C’est le cas de la teinture mère Calendula utilisée pour désinfecter une plaie.

Faut-il opter pour une teinture mère bio ?

Bien évidemment, il faut choisir une teinture mère bio. Ces formes de teintures mères ne contiennent aucune trace d’intrants chimiques et de pesticides dangereux pour l’organisme. Il faut aussi rappeler que les plantes bios utilisées dans un procédé de teinture mère conservent entièrement leur propriété herbacée, ce qui garantit un meilleur résultat après traitement.