5 conseils pour retrouver un ventre plat

À la lueur des beaux jours, le corps s’est arrondi, précisément le ventre, en raison des quelques gourmandises hivernales. 5 conseils pour préserver ou retrouver un ventre plat.

Réduire une certaine catégorie d’aliments

Une alimentation saine, c’est la condition sine qua non pour avoir un ventre plat. Certains aliments provoquent des ballonnements et freinent le transit intestinal, à l’exemple, du brocoli, des petits-pois, des légumineuses (lentilles, pois chiches, etc.), et du chou-fleur.

En revanche, consommez des fruits et légumes qui accélèrent le transit à l’image des haricots vert, de la salade et des prunes. Évitez le café, l’alcool et les sucreries et les épices. Par ailleurs, vous pouvez manger des crudités, mais avec modération, ces dernières irritent l’intestin.

Avoir une activité physique

Le premier ennemi du transit est l’inactivité. Il est vivement recommandé d’avoir une activité physique quotidienne. Par exemple, marcher au moins 30 minutes tous les jours. Vous pouvez également vous rendre à la piscine pour faire quelques longueurs, faire du vélo sur quelques kilomètres, ou bien quelques abdominaux pour raffermir les tissus du votre ventre.
L’activité physique grille les calories et dynamise le système nerveux, constitution qui puise dans les réserves de graisse.

Boire de l’eau

Boire 1 litre d’eau tous les jours est une condition fondamentale pour avoir un ventre plat. Effectivement, cela améliore le transit intestinal et prévient les problèmes liés à la constipation.
L’eau gazeuse faciliterait l’activité intestinale. Outre la salinité de ces eaux qui provoquent des ballonnements, il est vivement recommandé de choisir un eau riche en bicarbonates (Vichy, Quézac, St-Yorre), et riche en magnésium (Courmayeur, Hépar, Contrex).

Respirer par le ventre

La respiration bénéficie de plusieurs vertus dont celle de garder un ventre plat. À l’aide d’un massage effectué par le diaphragme et l’abdomen pour faciliter la digestion et évacuer le stress.
Pour cela, mettez-vous debout, assis ou allongé en posant vos mains sur le ventre. Inspirez profondément en gonflant le ventre, puis expirez par la bouche en exerçant une légère pression sur vos abdominaux pour vider l’air. Renouvelez cet exercice tous les jours, deux fois par jour.

Le recours aux plantes

La phytothérapie peut vous aider à garder un ventre plat. Par exemple, la mauve apaise les troubles digestifs, la fumeterre tempère le système nerveux et draine la vésicule et le foie. Idéalement, pour les consommer, prenez-les en tisane après chaque repas. Cette solution permet de nettoyer l’organisme contre ses indésirables. Cependant, cette option est déconseillée aux femmes enceintes.