Pourquoi faire la demande d’un test ADN ?

Les tests ADN peuvent vous aider à dissiper vos doutes sur vos origines ou sur l’identité du père de votre enfant. Avec l’avancée de la biomédecine, la fiabilité des résultats des tests génétiques ne laisse effectivement plus aucun doute sur ces sujets, chose qui n’était pas toujours possible avec la comparaison de sangs. Dans quels cas alors est-il possible de demander un test ADN ?

Connaître le père biologique d’un enfant

Beaucoup de mères célibataires peuvent fréquenter plusieurs hommes durant la conception de leur enfant. Pour être fixées et pour que le vrai géniteur puisse assumer ses responsabilités en toute connaissance de cause, la demande d’un test de paternité est possible. Il faut noter que ces types de tests doivent être demandés dans le cadre d’une procédure judiciaire, notamment en France.
En effet, pour pouvoir faire un test ADN de paternité, l’accord d’un juge du tribunal de grande instance est requis. C’est la personne qui possède l’autorité pour ordonner la réalisation. D’ailleurs, c’est également le juge qui désigne le laboratoire bénéficiant de l’expertise biologique.
Il est toutefois possible de commander un kit de test de paternité sur les sites de laboratoires étrangers. En optant pour cette solution, les résultats du test vous parviendront rapidement (en quelques jours ouvrables). En revanche, ils n’auront aucune valeur légale et ne vous permettront donc pas d’obtenir une pension alimentaire.

Connaître ses origines et détecter certaines maladies

Les tests génétiques permettent désormais d’une part la recherche de paternité et de ses origines ethniques et de l’autre de dépister un gène malade. Dans le premier cas, c’est-à-dire la remontée aux origines, le procédé reste le même que pour l’établissement du lien de filiation paternelle. Par contre, il ne sera pas forcément question d’un enfant et d’un père présumé. Il peut s’agir de grands-parents et d’un petit-enfant, de deux sœurs, de cousins. Faire le test vous permettra de savoir si vous appartenez bel et bien à l’arbre généalogique d’une famille ou non.
Par ailleurs, un test génétique peut vous aider à faire une levée de doute sur certaines maladies génétiques qui ont pu toucher vos ancêtres ou d’autres membres de votre famille. En effet, si vos histoires familiales relatent ce genre de cas, vous avez des chances d’être porteur d’un gène malade. Le dépister à temps pourrait vous sauver la vie car vous pourrez alors prendre les prédispositions nécessaires pour vous soigner.
Pour faire l’analyse ADN mitochondrial, vos empreintes génétiques sont nécessaires. Pour les recueillir, le généticien aura besoin de faire des prélèvements d’échantillon de salive dans lequel seront extraits les marqueurs génétiques. Dans le cas d’un test de paternité à domicile par exemple, le frottis buccal doit être réalisé par les individus concernés, puis envoyés par la poste en vue des analyses ADN.

Quel est le prix d’un test ADN ?

Pour la reconnaissance de paternité, comptez environ 150 euros pour tester un enfant et un père. En cas de plusieurs pères, il faut prévoir une majoration de 90 euros pour chaque individu supplémentaire. Pour un test prénatal (réalisé avant la naissance d’un enfant), les frais s’élèveront à un peu moins de 1000 euros. Se renseigner ici.
Auparavant, le séquençage d’un génome était un examen très complexe qui coûtait dans les millions de dollars. Mais ce prix a rapidement baissé à 1000 dollars pour ne coûter aujourd’hui que moins de 200 dollars. La tendance étant à la baisse, pas étonnant que le coût moyen en Europe soit de 150 euros, en tout cas pour un test de paternité.
En revanche, il faut aussi garder en tête que d’autres critères peuvent influencer ce coût, comme la fiabilité du laboratoire.